Cazudéco
TASTEVIN CAROLE
0663074594
13800 ISTRES
L'art du bois flotté
De ses promenades sur les rives du Rhône, Carole Tastevin rapporte des bois flottés, transportés et polis par le fleuve. De ce tas informe, qui gît dans sa cour, grâce au regard inspiré empreint de poésie qu'elle porte sur ces épaves naturelles, elle laisse émerger des formes et des statues de bois. Des oeuvres tortueuses et émouvantes que l'on a pu découvrir à la Chapelle d'Entressen lors du Printemps des poètes.


Le FardeauLe chemin de cette entressenoise jusqu'à la création artistique est modeste et lent. Elle-même a du mal à croire que d'autres se retrouvent dans ses assemblages. "Educatrice au Mas des Aigues Belles depuis huit ans, il a fallu le départ d'une collègue pour que, avec les résidents, nous fabriquions une femme africaine, en bois et fil de fer. Anna Bobillo, la directrice adjointe, m'a encouragée à fabriquer une tribu ! Je ne l'ai pas fait, mais l'utilisation du bois flotté m'a inspirée pour d'autres ateliers. Des visites dans des musées aiguisaient mon sens esthétique. C'est ainsi que je me suis lancée seule, poussée par mes collègues et ma direction, Anna Bobillo et Bernard Le Guein. Mes premiers travaux, que je trouve imparfaits maintenant, sont exposés au centre."


Le travail de Carole Tastevin relève de l'art brut. Elle part régulièrement à la chasse au trésor : "J'espère toujours trouver quelque chose d'extraordinaire, le bois qui permettra une nouvelle création !" Elle ne s'arrête pas aux apparences, mais devine la ligne directrice de la forme : "En fait, c'est le bois qui propose..." Elle raconte ainsi des petites histoires, tirées de ce lien privilégié entre son expérience personnelle et ce que lui murmure ses trouvailles adoucies par les eaux du Rhône. L'exposition réussie à la chapelle lui a permis de rencontrer un public, d'expliquer son cheminement et de trouver une reconnaissance.



Extrait de "La Provence", 14 Avril 2009